banner-1280x150-gene

concours

Le festival Lumière de Sant Cugat célèbre sa 5ème édition avec une douzaine d'expositions et diverses activités parallèles

Sant Cugat del Vallès célébrera entre le 31 mai et le 14 juillet une autre édition, la cinquième, du festival de photographie d'auteur Luminic.

Le festival Lumière de Sant Cugat célèbre sa 5ème édition avec une douzaine d'expositions et diverses activités parallèles
bonart sant cugat del vallès - 28/05/24

Cette année, le concours s'inspire de l'inconscient pour présenter une douzaine d'expositions avec un protagoniste clairement féminin. Ainsi, il sera possible de voir des œuvres de photographes prestigieux tels que Diambra Mariani, Laura F. Izuzquiza et Laura Voskian. L'un des moments forts sera l'exposition Photos avec des jouets du photographe Gabriel Casas i Galobardes (1892-1973) aux Archives nationales. Conférences, projections et tables rondes complèteront le programme. Dans le but de promouvoir la collection, le Marché des œuvres d'art photographiques se tiendra pour la deuxième année au Celler Modernista de Sant Cugat.

Lors de la présentation de la cinquième édition du festival au Musée du Monestir de Sant Cugat, Amanda Bernal, l'une de ses directrices, a rappelé que le Luminic est un festival de photographie d'auteur qui donne la priorité à la capacité narrative des artistes sur leur technique et qui veut aussi être « un espace de rencontre, d'étude et de transformation sociale à travers la photographie ».

[fichierfc111]

Dans ce but, le concours "inondera" Sant Cugat del Vallès de photographies pendant un mois et demi. Cette année, les expositions et activités parallèles disposeront d'une douzaine de lieux répartis dans toute la municipalité, combinant des espaces publics emblématiques comme le monastère de Sant Cugat, la Maison de la Culture ou la Cave Moderniste avec d'autres espaces privés comme la librairie Abacus ou un concessionnaire. de la marque Skoda, qui accueillera l'une des expositions. "Cette diversité des lieux montre que le festival est de plus en plus ancré dans la ville", a déclaré Bernat Millet, l'un de ses directeurs.

Avec l'aide de la Guilde des Galeristes de Catalogne, le Luminic viendra également à Barcelone et à Lleida avec des expositions respectivement dans les galeries Artur Ramon et Espai Cavallers.

Avec l'inconscient photographique comme thème de cette édition, le concours comportera trois blogs distincts. L'un correspond aux dix échantillons organisés par le festival, le deuxième aux expositions d'élèves des écoles secondaires de la commune et le troisième aux échantillons organisés dans quatre galeries de la Guilde des Galeristes de Catalogne.

Le premier week-end, les 31 mai, 1er et 2 juin, aura lieu la deuxième édition du Mercat Fotográfico d'Obra Artística au Celler Modernista de Sant Cugat, où vous pourrez également profiter d'ateliers et d'activités gratuits pour adultes et familles. L'objectif, expliquent les directeurs du concours, est d'encourager la collection de photographies, à l'instar de pays qui nous entourent comme la France.

Le programme Luminic de cette année sera complété par plusieurs ateliers, conférences, projections et tables rondes.

Des expositions

Avec On ne peut pas imaginer le temps qu'il a fallu pour créer l'univers, l'Italienne Diambra Mariani explore le lien entre photographie et littérature, plaçant des images dans le poème 8 Moons, de la poétesse américaine Sharon Olds. Cette succession de paysages, de détails, d'autoportraits, de collages et de triptyques est visible à la Casa de la Cultura, le même espace qui accueillera l'exposition Ariadna, de Laura F. Izuzquiza, un voyage visuel qui oscille entre la surface et le profondeur de la conscience.

Cypsela est le titre de l'exposition de Salvi Danés au Museu del Monestir de Sant Cugat, un projet autobiographique entre journal intime et fable topographique qui tire son nom d'une ville mythologique située dans l'Empordà, face aux îles Medes. Avec l'œuvre Riturné, exposée chez Abacus, Mauro Curti revient dans la région du Piémont pour établir un nouveau lien avec sa terre natale, dans une tentative de préserver le lien vivant avec le passé. Sublima, de Juan de la Quintana, chez le concessionnaire Movento Sarsa Škoda, devient un autoportrait photographique, intime et introspectif, qui explore des facettes profondément inconscientes, réprimées et endormies.

L'Argentine Laura Voskian explore le vide à travers la photographie avec En el momento exacto, o muy cerca de lo se indica como finale, exposé au Mercantic, et Enrique Pezo Gómez, au Salon EMD Valldoreix, met l'accent avec Fin del río sur communautés originaires d’Amazonie pour interpeller la mémoire collective occidentale et rompre avec le colonialisme du regard.

Gabriel Casas et Galobardes

Luminic, les Archives nationales et le Musée du Jouet de Catalogne plongent dans la nature la plus intime du photographe Gabriel Casas i Galobardes (1892-1973), l'un des plus importants photographes catalans des années 30, avec l'exposition Photos avec des jouets. Organisé par la critique Julià Guillamon, il est en grande partie construit avec des photographies de famille inédites des années de la République, d'enfants et d'adultes avec des poupées, des costumes et des voitures à pédales, comme protagonistes, et révèle une fascination pour les jouets, les magasins, les rois du Est et leurs pages. L'exposition comprend également une section sur la mascotte de la Révolution, « El més petit de tots » (1937), œuvre du sculpteur Miquel Paredes publiée par la Commission de propagande de la Generalitat de Catalunya. On peut le voir aux Archives nationales de Catalogne, siège de Luminic depuis sa création, du 7 juin au 26 juillet.

bannerSS_Bonart-180x180-Online

Ils peuvent vous
intéresser
...

GC_Banner_TotArreu_Bonart_817x88