CC_Online_BONART_1280X150

concours

Le festival Loop aborde l’écosystème et la récupération de la mémoire

Le festival Loop présente la 21e édition qui mettra en vedette 116 artistes du 14 au 24 novembre

Le festival Loop aborde l’écosystème et la récupération de la mémoire
bonart barcelone - 14/11/23

Le festival d'art vidéo de Barcelone se déroulera dans un réseau qui comprend des espaces tels que le Musée Picasso, le Musée Frédéric Marès ou les fondations Joan Miró, Vila Casas, Enric Miralles et Cultural CdR. Tous articuleront pendant dix jours un agenda en collaboration avec le concours. En parallèle, un réseau de trente-cinq galeries et espaces d'art indépendants sera relié à LOOP avec le programme City Screen. Dans 58 espaces de Barcelone, l'événement proposera une affiche avec des expositions, des projections et des performances réalisées par 38 commissaires.

La crise de l'écosystème et la récupération de la mémoire sont les thèmes principaux de la nouvelle édition qui mettra en vedette des noms de renom tels que les cinéastes José Val del Omar et João Pedro Rodrigues, la créatrice chilienne Lotty Rosenfeld ou l'artiste chinois Tao aujourd'hui. L'un des temps forts sera le dialogue entre les installations Val del Omar et Hui avec les collections du Musée Frédéric Marès et de Picasso. anoxie Un prélude constant, un opéra en trois actes de Fito Conesa, inaugurera la Boucle.

Comme l'a expliqué la directrice artistique du LOOP Festival 2023, Victoria Sacco, lors d'une conférence de presse, la nouvelle édition du festival est marquée par la conscience sociale et, pour cette raison, de nombreuses œuvres proposent un regard compromis et inconfortable sur le contexte mondial qui nous entoure

[fichier5c056]

L'artiste visuel Fito Conesa, lauréat de la neuvième édition du Prix de Création Vidéo, sera chargé d'ouvrir le festival avec la pièce audiovisuelle Anòxia. Un prélude constant. C'est une chanson sur la dégénérescence de la Méditerranée sous forme d'opéras en trois actes. La coproduction sera accompagnée de sa performance in situ chorale Naumaquia, une action sonore composée par l'artiste avec la chanteuse Claudia Schneider. Enfin, DJ La Niña Jacarandá présentera son projet Sespiritual, créé au Sónar 2023.

La crise de nos écosystèmes causée par l'action humaine est également le sujet de Deixar-te corrê (2021, 20 min), le premier essai de l'artiste Anna Dot pour l'élaboration d'une proposition législative qui défend la reconnaissance de la personnalité juridique de l'homme. Ter. La vidéo parcourt différentes sections du cours de la rivière en parallèle avec la voix qui lit la proposition législative élaborée. L'œuvre, visible à la Fundació Vila Casas - Espais Volart, dialogue dans le même centre avec l'exposition rétrospective D'au-delà du temps, de Fina Miralles, pionnière de l'art conceptuel en Catalogne qui explore également le paysage.

Au MACBA, vous pourrez voir Encanteris sobre la terra, un programme de sept courtes vidéos réalisées par des artistes américains (Elena Damiani, Colectivo los Ingrávidos, Beatriz Santiago Muñoz, Ana Vaz, Paul Kos, Minia Biabiany, Camilo Echeverri) qui mettent en lumière l'humanité transcendantale. relation avec la terre.

[fichiereaa7a]

Le même musée inaugurera la première exposition rétrospective de Daniel Steegmann, Une feuille à la place de l'œil. De son côté, le MNAC proposera Homeland de Mabel Palacín, un film né d'une photographie ; le La Capella Art Center, avec Le verbe impersonnel et le sujet caché, organisé par Index Foundation, et The Stone Monkey, de Carolina Bonfill ; et la Fondation Tàpies, découvriront l'exposition de Roman Ondak. Infini.

À la Casa Elisalde, vous pourrez voir La Machine et la fleur, de Pau Faus, et We Are Here, de Camila Flores-Fernández. Les projets mettent fin à l’initiative européenne A-Place Linking Places through Networked Artistic Practices.

Le travail de Faus fait partie des œuvres qui invitent à réfléchir sur l'impact de la technologie sur notre vie quotidienne. Faus rassemble les réflexions du philosophe Juan Arnau, astrophysicien et spécialiste des cultures orientales, et ardent défenseur de l'humanisme à l'ère de la distraction technologique, dans deux décors très différents : l'intérieur et l'extérieur du Synchrotron d'Alba.

La sixième édition du programme documentaire Comme ça va ? proposera la projection le 18 novembre de Onde fica esta rua ? ou Sem antes nem depois (2022), des cinéastes João Pedro Rodrigues et João Rui Guerra da Mata. Le film revisite les lieux et thèmes emblématiques du film fondateur du nouveau cinéma portugais, Los años verdes, réalisé en 1963 par Paulo Rocha, le mentor de Rodrigues.

Le 19 novembre aura également lieu la première en Catalogne de Transfariana (2023), de Joris Lachaise, l'un des exemples marquants de l'art vidéo actuel en lutte. Le documentaire raconte l'amour inattendu entre une ancienne travailleuse du sexe trans et une ex-guérilla des FARC à La Picota, une prison de haute sécurité du sud de Bogotá. Ce documentaire provocateur a débuté son parcours à la Berlinale et a été récompensé au Festival du film de Saint-Sébastien par le prix Sebastiane Latino.

La récupération de la mémoire historique est l'un des axes thématiques marquants de la 21e édition. C'est pourquoi, dans le cadre de la commémoration du 50e anniversaire du coup d'État au Chili, LOOP présentera le 24 novembre à la Casa América de Catalunya Me niego, un programme de six œuvres historiques réalisées en vidéo entre 1979 et 1989 par Lotty Rosenfeld.

[fichier78684]

La Boucle proposera également un regard sur les talents émergents avec des expositions comme D un rastre com un tallo, au couvent de Sant Agustí. Les commissaires Eva Paià et Marina Ribot Pallicer racontent ici les œuvres de cinq jeunes artistes - Judith Adataberna, Imagen Ensayo, Mar Guerrero, Rio Molinengo et Pantea -, explorant la mémoire historique, collective et personnelle.

Vous pourrez voir comment l'artiste taïwanais Che-Yu Hsu a créé la série Zoo Hypothesis, grâce à la Bourse de Production d'Art Vidéo de la Fondation Han Nefkens – LOOP Barcelone 2020, en collaboration avec la Fondation Joan Miró. L'ouvrage revient sur les événements historiques survenus dans son pays pendant la Seconde Guerre mondiale qui marquent la construction des mémoires personnelles et collectives. A travers une vidéo tournée dans un studio de taxidermiste, un scénariste et un acteur évoquent l'exécution massive d'animaux dans un zoo pendant l'occupation japonaise de Taiwan.

Les femmes leaders de la musique électroacoustique auront leur place avec Attuning, une exposition au Musée de la Musique de Barcelone organisée par Carolina Jiménez, dans laquelle l'artiste présente une série de compositeurs importants dans le développement de la musique électroacoustique.

Citons par exemple Oramics : Atlantis Anew (2011, 7'22"), conçu comme un hommage à Daphné Oram ; Little Doorways to Paths Not Yet Taken, (2016, 7'32''), portrait intimiste du studio de la compositrice américaine Laurie Spiegel et Hacer una diagonal con la música (2019, 10'22''), avec la compositrice Beatriz Ferreyra, promoteur, avec Pierre Schaeffer, de la musique concrète. Attuning aura également une séance d'écoute à la Filmoteca de Catalunya de deux de ses compositions téléphoniques : Dial Tone Dron (2014) et Tone Transmissions (2020).

L'une des dernières propositions en suspens sera la première de la performance vidéo de Juana Dolores Dear ChatGPT dans l'auditorium Casa Seat. Grâce à l'interaction avec l'application de robot d'intelligence artificielle développée en 2022 par OpenAI et à partir de la grève historique de SEAT en 1971 dans la Zona Franca de Barcelone, il explorera l'idéologisation de l'IA en tant que réponse aux intérêts du capitalisme.

Enfin, la première collaboration de LOOP avec Manifesta 15 Barcelona permettra la projection de Cent Pas (2020, 30'), le huitième film de Bárbara Wagner et Benjamin, le 16 novembre, dans l'ancien siège de la maison d'édition Gustavo Gili de Burca, auteurs d'une pratique qui hybride le documentaire et la fiction avec l'interprétation musicale pour approfondir les couches sociopolitiques, historiques et géographiques des histoires cachées et marginalisées, du Brésil au Canada et à l'Allemagne. Son dernier film, tourné pendant la pandémie et présenté en première à la Berlinale, est basé sur le cinéaste irlandais Bob Quinn.

Eude, genericGC_Banner_TotArreu_Bonart_180x180

Ils peuvent vous
intéresser
...

Bonart_banner-1280x150_FONS-AVUI-90