DP_Bonart-1280x150px

Des expositions

'Corps à Corps. Histoire(s) de la photographie' al Centre Pompidou

Christer Strömholm, "España 164 B", 1958-1959 Collection Marin Karmitz © Christer Strömholm Estate/Agence VU’. Photo : Collection Marin Karmitz/Florian Kleinefenn
\'Corps à Corps. Histoire(s) de la photographie\' al Centre Pompidou
bonart paris - 28/08/23

Du 6 septembre 2023 au 25 mars 2024, le Centre Pompidou présente Corps à Corps. Histoire(s) de la photographie, une exposition qui rassemble plus de 500 photographies et documents réalisés par environ 120 photographes historiques et contemporains et qui propose un regard inédit sur les représentations photographiques de l'être humain aux XXe et XXIe siècles.

Avec la rencontre de deux collections photographiques exceptionnelles – celle publique du Musée national d'art moderne du Centre Pompidou et celle privée du collectionneur français Marin Karmitz –, l'exposition Corps à corps propose un regard unique sur les représentations photographiques de l'humain. figure, aux XXe et XXIe siècles. L'exposition dépasse les catégories d'étude classiques comme le portrait, l'autoportrait, le nu ou encore la photographie dite humaniste, tout en révélant des particularités, des manières de voir photographiques et rend visible les correspondances entre artistes. Corps à corps nous permettra de découvrir leurs obsessions communes, dans leur manière d'apprendre la matière, comme dans leur approche stylistique.

Ces comparaisons peuvent éclairer une pratique particulière, à un moment précis de l’histoire, ou au contraire montrer la proximité de visions lointaines dans le temps. Les images exposées soulèvent également des questions sur la responsabilité du photographe : comment la photographie participe-t-elle à la naissance des identités et à leur visibilité ? Comment explique-t-il les individualités, le rapport à l'autre ? La collection du Musée national d'art moderne, Centre Pompidou, et la collection Marin Karmitz, différenciées par leur origine, leur nature et leur destination, apparaissent ici complémentaires. Le regard public et le regard privé dialoguent et construisent de nouveaux récits. Ensemble, ils proposent une réflexion sur une même idée de collection. Comment se construit une collection et quelle est la part de la subjectivité dans sa constitution ? Comment le transmettre au public ?

thumbnail_Centre Pere Planas nou 2021banner_aire_bonart_horitzontal

Ils peuvent vous
intéresser
...

0224-banner-bonart-MetgeRural-1280x107px