BANNERS BONART_1280x150

Des expositions

Le Museu del Suro de Catalunya présente "Intersection" d'Eduard Bigas

Le Museu del Suro de Catalunya présente "Intersection" d'Eduard Bigas
bonart palafrugell - 24/01/23

Le Museu del Suro de Catalunya de Palafrugell commence l'année avec l'exposition Intersection du peintre international Eduard Bigas. L'exposition organisée par Ricard Planas de Bonart culturel est le début d'un cycle d'expositions diverses. La salle des Manufactures pour les expositions temporaires accueillera le vernissage le 28 janvier à 19h00 et pourra être visitée jusqu'au 26 mars.

Eduard Bigas est un peintre catalan, né en 1969, à Palafrugell. Il vit et travaille actuellement à Berlin. Dès ses débuts dans le monde de l'art, il a montré un talent inné pour le dessin et la peinture. Au cours de ses années de formation à Palafrugell, il a été étroitement associé à des peintres déjà établis dans la ville tels que Josep Martinell, Modest Cuixart, Floreal Radresa, Rodolfo Candelaria et Tano Pisano.

Dès sa première exposition personnelle en 1990 à la Sala d'Art L'Artística Girona, il a commencé à voyager poussé par une impulsion irrésistible de voir le monde. Il passe quelques mois à Sydney et à New York et revient de ces résidences avec plusieurs séries de dessins inspirés de ces voyages. En 2002, il s'installe à Londres, où il expose son travail dans des expositions à la Brick Lane Gallery et à la Nettie Horn Gallery. Actuellement, depuis plus de dix ans, Berlin est le centre de sa vie artistique et personnelle. Ses dernières œuvres ont été exposées à Berlin, Düsseldorf, Hambourg, Venise et Taiwan.

Alors cette année, différents espaces de toute la Catalogne, et plus intensément à Palafrugell, s'alignent pour revendiquer plus et mieux cet artiste qui a consolidé une solide carrière dans la sphère artistique internationale. Comme le dit Ricard Planas ; L'artiste crée un surréalisme métaphysique poétique et atmosphérique, lyrique et percutant, qui fait appel à l'histoire de la peinture. Des œuvres qui évoquent des références aux paysages avec des aquarelles - la méthode de la peinture à l'eau aussi comme source d'inspiration - de Durer, ou des peintures romantiques comme celles de Caspar David Friedrich. Des œuvres qui respirent des clins d'œil aux auteurs modernes contemporains, de Salvador Dalí et Modest Cuixart à Mark Rothko.

Dans cette première exposition, intitulée Intersection - titre emprunté à l'album de 1953 du musicien Morton Feldman, dont l'artiste est enthousiaste - vous pourrez voir une sélection d'œuvres qui comprend essentiellement une trentaine de peintures sur toile de 2015 à aujourd'hui. . Intersection est la visualisation d'une intersection de connaissances, de sentiments, de coïncidences et de causalités qui clôturent un cycle de l'existence d'Eduard Bigas.

Comme le dit Tom Pugh, historien de l'art et écrivain : « Eduard Bigas travaille avec des huiles, de l'encre, des pastels, des acryliques, des cires et des crayons, souvent en même temps, dans une quête inlassable pour rendre et révéler même les recoins les plus intimes de son œuvre. imaginaire unique. Ses peintures comportent rarement des éléments figuratifs reconnaissables, bien qu'elles soient souvent inspirées par la forme humaine - la courbe d'un bras ou d'une épaule - parfois ouverte et invitante, parfois réservée et prudente. Au lieu de cela, il explore activement le point exact auquel l'émotion (ou le « rêve ») brouille l'engagement avec la réalité (ou la « vie »). Bigas ne s'attend pas ou ne veut pas que nous comprenions son travail ; espérons nous rencontrer à un niveau plus viscéral. Les ingrédients caractéristiques de l'artiste sont un contrôle délicat de la lumière et des tons, un dessin exquis, une attention à la couleur et à la ligne, un sens aigu du mouvement et un sens de la forme organique. Son travail nous montre la tension entre ce que nous voulons et ce que nous avons, et notre peur que même cela ne nous appartienne pas vraiment."

En accompagnement de l'exposition, vous pourrez voir une capsule tirée du documentaire sur Eduard Bigas dans son studio à Berlin réalisé par Pol Álvaro avec des photographies de Laia Palomeras et qui fera partie de l'ensemble de l'exposition tout au long de l'année.

Banners_Arxiu_180x180BANNERS BONART_180x180

Ils peuvent vous
intéresser
...

GC_Banner_TotArreu_Bonart_817x88