FCC-Segell-banner4
Le magazine Bonart consacre son 196e numéro à « Duchamp en Catalogne »

Nouvelles

Le magazine Bonart consacre son 196e numéro à « Duchamp en Catalogne »

bonart gérone - 21/11/22
Eude, genericthumbnail_arranzbravo. general 04-2014

Le numéro 196 du magazine bonart - correspondant aux mois de septembre 2022 à février 2023 - est désormais en vente. Le magazine bonart présente, dans ce dernier numéro de 2022, une collaboration très spéciale avec Joan Casellas et les Archives de l'Air et rassemble dans ses pages le projet La Catalogne salue Duchamp , signé par Joan Casellas et qui comprend certaines des collections publiques et privées qui, en Catalogne, possèdent des œuvres originales de Duchamp et de nombreuses répliques d' amateurs ready-made , des éditions bibliophiles et des fac-similés. Toute une fête à Duchamp et en Catalogne qui est commémorée dans ce dossier que les lecteurs auront entre les mains ; "pour paraphraser Duchamp, touche s'il te plait !".

Le magazine Bonart consacre son 196e numéro à « Duchamp en Catalogne »
Joan Casellas al salt d’aigua de la Caula a les Escaules, amb el cap gros de Marcel Duchamp, realitzat per Ventura & Hosta amb motiu de la 15a i darrera edició de la Muga Caula l’any 2019. Diumenge 28 d’agost de 2022. La una del migdia

Le magazine Bonart consacre également une couverture spéciale dans ce numéro à Andorre et au renforcement de son engagement envers la culture et la culture du pays avec une longue interview, menée par Jordi Grau, avec Sílvia Riva González, ministre de la Culture et des Sports d'Andorre . Conscient du talent andorran, le pays travaille à structurer l'avenir culturel, à renforcer le tissu culturel et, en même temps, à gérer le patrimoine de la langue. Le Centre d'exposition du gouvernement est un bon exemple de cette nouvelle étape, en plus du travail avec les collections du pays, parmi de nombreuses autres actions. Jusèp Boya, directeur du Musée d'archéologie de Catalogne , abordera les défis et les avancées du patrimoine archéologique en Catalogne dans une conversation fructueuse avec Jordi Grau où des sujets tels que le Plan stratégique à l'horizon 2025-203 ou la relation du patrimoine avec le visuel arts, éducation et société. La Documenta de Kassel ou la dernière Biennale de Venise sont analysées respectivement par Montse Badía dans l'article « Questioning geopolitics and anthropocentrism, drawing futures » et par María Munoz dans « Documenta Fifteen » . Ceci n'est qu'une partie du contenu de ce numéro, qui comprend également les sections habituelles d'Opinion, Reportage, Mercat de l'art et des articles critiques sur les expositions organisées en Catalogne.

De plus, le numéro 195 propose des articles d'opinion de Xavier Barral, Aina Mercader, Albert Mercadé, Cristina Castañer, M. Lluïsa Faxedas ou David G. Torres. On y retrouvera des reportages sur l'exposition Toquem Fusta ! au Design Museum par Jordi Garrido ou en avant-première les salons Swab, Loop et Art Libris , par Ramon Casalé. Nous devons également souligner dans ce numéro de bonart les textes d'Anna Carreras et Marc Riera sur Carme Pinós, Prix national d'architecture 2021.

Le magazine Bonart consacre son 196e numéro à « Duchamp en Catalogne »
Javier Balmaseda. "La ruta migratòria. Una singularitat paisatgística", 2018. Foto: Yurian Quintanas

D'autre part, le Malart collectionne les expositions de Carrie Mae Wens à la Fondation Mapfre ; Mayte Vieta et Eugènia Balcells à la Fondation Vila Casas ; Daniel Gasol au Musée d'Art de Gérone ; Gino Rubert chez Tecla Sala , Michael Lawton chez Fundación Arranz-Bravo; L'écriture dans le récit artistique à la Palau Foundation ou Le pari sur l'art nouveau. Itinéraires de l'avant-garde en Catalogne à travers le fonds Rafael et Maria Teresa Santos Torroella du Musée d'histoire de la ville de Gérone, parmi de nombreuses autres expositions et actualités, remplissent les pages du magazine de ce numéro.

La couverture de Malart est l'oeuvre de Javier Balmaseda . Les photographies de Yurian Quintanas ont été prises lors du processus de création de l'œuvre La ruta migratoria , de Javier Balmaseda, pour accompagner l'exposition du même nom qui a eu lieu au Terracotta Museu de Ceràmica de la Bisbal en 2018. L'installation de Javier Balmaseda reproduit un fragment de route aux proportions réelles – à l'échelle 1:1 – avec la particularité que l'asphalte est constitué de milliers de crabes noirs, modélisés un à un, empilés les uns sur les autres.

La typographie utilisée pour l'en-tête de ce numéro est Goutte d' Alba Trueba dans le projet avec l'Escola d'Olot coordonné par Gemme Reixach.

Ils peuvent vous
intéresser
...

Torrent_Pagès_Banner