2024 Inserció Bonart Segell IMPULSA CULTURA

avis

Art, technologie et droit

La technologie blockchain, un défi qui soulève des enjeux éthiques et juridiques

Art, technologie et droit

L’art et la technologie ont toujours été étroitement liés tout au long de l’histoire, mais avec les technologies disruptives, cette relation est devenue encore plus étroite.

Par exemple, des technologies disruptives telles que l’intelligence artificielle (IA) sont utilisées pour aider les créatifs à connecter plus efficacement leur travail avec le public, la réalité virtuelle et augmentée améliore l’expérience de visite d’un musée et la technologie blockchain permet de stocker des crypto-arts (NFT).

Et pour les avocats qui se consacrent à cette spécialité du droit de l’art, cela représente un véritable défi sur le plan juridique.

Il est vrai que l’IA aide les avocats à effectuer des recherches juridiques plus précises et plus rapides, ainsi qu’à faire des prédictions. Cependant, l’IA pose également des défis, car son utilisation dans la prise de décision peut soulever des problèmes éthiques et juridiques si elle repose sur des préjugés.

D'autre part, la technologie blockchain nous aide à créer des contrats intelligents qui sont automatiquement exécutés lorsque certaines conditions sont remplies, ce qui simplifie et accélère sans aucun doute les processus juridiques, comme le transfert de propriété d'une œuvre d'art. Mais en même temps, il convient de noter que ces contrats intelligents sont irréversibles une fois exécutés, ce qui signifie qu’il faut être très prudent lors de leur rédaction et s’assurer que les termes sont clairs et équitables.

Et à ces défis juridiques, il faut ajouter que nous ne disposons pas d’une réglementation adaptée aux temps nouveaux et qu’il n’est pas prévu que nous en ayons une à court terme. Sans aller plus loin, le Parlement européen a approuvé le 14 juin dernier la première proposition de règlement sur l’intelligence artificielle, dont l’application directe, si elle était finalement approuvée fin 2023 ou début 2024, se concrétiserait deux ans plus tard.

Il est donc temps de faire preuve de créativité juridique dans l'application et la résolution des problèmes qui surviennent dans la combinaison de l'art et de la technologie, afin de donner la meilleure solution juridique possible à la combinaison de l'art, de la technologie et du droit.

La-Galeria-201602-recursBaner-generic-180x180_

Ils peuvent vous
intéresser
...

Banner_MaquinesdelTemps_970x250