BANNER MY BESTYS 7

Des expositions

'Boue. Identités hybrides' de Maria Camila Sanjinés.

La mostra vol ser un espai de trobada de diferents col·lectius per parlar sobre la construcció de la cultura i d’identitat

'Boue. Identités hybrides' de Maria Camila Sanjinés.
bonart olot - 23/10/23

Du 20 octobre au 28 janvier 2024, l'Open Room 3 du Musée de la Garrotxa présente Mud. Identités hybrides par Maria Camila Sanjinés.

Fang est un projet de recherche qui se concentre sur le thème du déracinement et de la migration, de l'artisanat, de la connaissance de la culture matérielle et de la manière dont ces thèmes se reflètent dans son travail céramique. Cette exposition est le résultat d'ateliers organisés avec des femmes migrantes de la ville d'Olot. À partir de ces rencontres, l'artiste a collecté des informations à partir desquelles il a réalisé une série de pièces en céramique qui synthétisent et incarnent les thèmes abordés.

La première phase du Fang a eu lieu en Colombie pendant la pandémie, dans la ville de Ràquira (en langue Muisca Ra : signifie pot, Quira : signifie village), un lieu de potiers avec plus de 8 mille ans de tradition. Le résultat de cet échange a été exposé dans différents cycles d'art contemporain et a été lauréat de la bourse pour artistes et artisans du Département de la Culture de Colombie. La deuxième étape du projet a été générée dans les montagnes du Rif avec l'espace culturel L'appartement 22 à Rabat, où Maria Camila a travaillé pendant 15 jours avec des potiers traditionnels amazighs. Au cours de ce processus, il a généré une série de pièces qui parlent de communauté et de constellations féminines. Olot est la troisième phase du projet.

L'exposition se veut également un lieu de rencontre pour différents groupes pour parler de la construction de la culture et de l'identité. Maria Camila Sanjinés part de la question : comment sont créés les éléments culturels ? Et des idées telles que comprendre un lieu est une réalité mixte, car la terre est vivante, mute et change et que nous pouvons nous-mêmes être un hybride capable de générer de nouveaux langages culturels sans avoir à abandonner ou à rejeter quoi que ce soit. Et qu’il existe des moyens de créer une identité hybride entre appartenance et déracinement.

À la suite de ces rencontres et des informations et thèmes qui ont émergé, Sanjines a créé la série de pièces en céramique qui composent l'exposition. L'exposition montre à la fois le résultat artistique de Sanjines et le processus de travail avec le groupe de femmes migrantes. De plus, il est également conçu comme un lieu de rencontre pour parler de la construction de la culture et de l'identité. En façonnant l'argile, Sanjines s'est interrogé sur la manière dont les éléments culturels sont créés. Les pièces veulent montrer que comprendre un lieu est "un mélange constant", que la terre "est vivante, mute et change" et que "nous pouvons nous-mêmes être une hybridation qui peut générer de nouveaux langages culturels sans avoir à renoncer à quoi que ce soit". ou rejeter -ho".

SS_Bonart-180x180-Online300x300

Ils peuvent vous
intéresser
...

Bonart_banner-1280x150_FONS-AVUI-90