728x90

nouvelles

L'INSPAI expose "Identitats valides", d'Isaac Flores, au Festival Off de Perpignan

L'INSPAI expose "Identitats valides", d'Isaac Flores, au Festival Off de Perpignan
bonart perpignan - 05/09/23

Pour la vingtième année consécutive, la Diputació de Girona, à travers l'INSPAI, Centre d'Image, participe ces jours-ci au Festival Off de Perpignan, dans le cadre du concours international de photojournalisme Visa pour l'Image. C'est ce qu'il fait avec l'exposition Identitats valides, du photographe Isaac Flores, lauréat de la dix-neuvième édition du Premi Joves Fotograf(e)s de Catalunya.

L'exposition, inaugurée ce week-end et visitable jusqu'au 23 septembre à la Médiathèque de Perpignan, reflète la scène queer de Barcelone. Il est composé d'images de 2018 à 2020, centrées sur l'art de la drag queen , la transformation et la dissidence sexuelle.

Le projet a pris forme spontanément, avec Isaac Flores portant sa caméra analogique lors de ses sorties nocturnes dans les quartiers du Raval et de l'Eixample à Barcelone. Là, il a commencé à capturer les scènes et les personnes qui composent le projet. Plus tard, il réalise des séances photo en extérieur, avec lumière naturelle, en appliquant la méthodologie de la photographie classique, de la photographie de mode et en combinant différents formats (numérique, analogique et polaroïd).

Identitats valides est une plainte et un appel à l'attention contre l'intolérance et la haine que subissent les personnes du groupe LGTBIQ+ en raison de leur façon d'être, d'aimer et de s'exprimer. Vous pouvez visiter l'exposition interactive au lien suivant : https://www.ddgi.cat/inspai/exposicions-interactives/tjoves/ 

Né à Barcelone (1994), Isaac Flores a grandi à Hospitalet de Llobregat, la ville où il réside. Dès son plus jeune âge, il manifeste un grand intérêt pour les arts visuels et, à 18 ans, acquiert son premier appareil photo. Peu de temps après, il s'inscrit à un cours de spécialisation en photographie de mode à l'Institut d'Estudis Fotogràfics de Catalunya et, après avoir terminé le cours, il développe son style photographique de manière indépendante et autodidacte.

INSPAI au Off Festival

Le Festival Off est né il y a vingt-neuf ans à l'initiative de la Chambre de Commerce et d'Industrie des Pyrénées Orientales. Il s'agit d'une exposition parallèle au Visa pour l'image - en fait, elle coïncide dans les dates -, également de grande qualité, à laquelle participent généralement des photographes jeunes et amateurs. Cette année, il se déroule jusqu'au 16 septembre et est présenté sous la devise « Un autre regard sur le monde ». La programmation est consultable sur le site officiel du festival : Festival OFF Perpignan 2023 (festivaloff-perpignan.fr) .

Durant toutes ces années, l'INSPAI a montré certains des projets sur lesquels il a travaillé, dans le but de promouvoir la photographie actuelle et contemporaine : « Srebrenica, le silence de la mémoire », des photographes Miquel et Isaac Ruiz ; Les voix des femmes : El Salvador , par Tonyi Mateos ; Portraits de mémoire , d'Elisabeth Serra ; Kaolack , de Joel López, lauréat de la II Biennale Internationale de Photographie ; Album de familles, de Mattia Insolera et Catalina Gayà ; Lieux abandonnés, par Alicia Rius ; Photo de presse , par Dani Duch ; La fin des jours , de Yurian Quintanas ; Une autre manière de capter le monde : 1979-2013, de Miquel Ruiz ; Polvorins , de Carles Palacio ; Mentawai : progrès ou régression , par Marina Calahorra ; Photojournalisme à l'arrière (1936-1939). Rafael Vilarrubias, par le photographe Rafael Vilarrubias ; Nparanpare, de Daniel Casanovas ; Anachronismes : 1978-2009 , de Pep Iglésias ; La frontière sud, à l'ombre du nord , de Martí Albesa, et l'année dernière, La réponse, d'Oriol Roura. 

La-Galeria-201602-recurscanal-mnactec-180-180

Ils peuvent vous
intéresser
...

Banner_MaquinesdelTemps_970x250