FCC-Segell-banner4
"Arranz-Bravo. Double ou rien" à la Fondation Arranz Bravo nous apporte une facette inédite de l'artiste

Des expositions

"Arranz-Bravo. Double ou rien" à la Fondation Arranz Bravo nous apporte une facette inédite de l'artiste

bonart hospitalet de llobregat - 22/11/22
180x180Eude, generic

La Fondation Arranz Bravo ouvre ses portes le 24 novembre à 19 h. l'exposition Arranz-Bravo. Double sinon rien organisé par Albert Mercadé.

L'exposition Arranz-Bravo. Doble ores, qui se visite jusqu'au 12 février 2023, nous rapproche d'un aspect inédit de la pratique picturale d'Eduard Arranz-Bravo : son travail avec différents registres modulaires dans le cadre d'une peinture élargie. Diptyques, triptyques, polyptyques se succèdent tant dans sa peinture contemporaine que tout au long de son parcours artistique, indiquant une ligne de travail continue vers de nouveaux formats picturaux ouverts, organiques et vitaux.

Dans ses travaux récents, le peintre a trouvé dans le diptyque une dimension pour travailler sur des concepts tels que la recherche de l'unité à partir de la compréhension des contraires ou le jeu des dualités. Dans la série Doble (2022), il prône la fusion des contraires qu'invoque l'amour ; la tendance à la fusion dans le jeu sexuel ; compréhension entre étrangers; l'unité
d'esprit qui s'obtient en faisant appel à la ténacité et au travail ; Ou la relation tendue, mais possible, entre l'homme et la nature.

Il faut comprendre l'intérêt des formats diptyque et triptyque de son travail actuel comme une évolution de ce regard ouvert et de la croissance organique qui s'est concrétisée dans l'usine de Tipel et qui, au cours des années quatre-vingt, a été incorporée dans son travail, à travers la modularité croissance des peintures. L'exposition présente certaines des œuvres les plus réussies au format polyptyque de la collection de la fondation Arranz-Bravo des années 80 : Es Nalos (1980), Epidauro (1982), Hotel Grec (1982), Prima Pantocrator (1988) . Dans toutes ces oeuvres, le peintre s'intéresse à la fois à la croissance organique de la peinture, à la force et à la transcendance qu'il reconnaît à des moments de l'histoire de la peinture qui font référence à l'artiste, comme le roman catalan.

Eduard Arranz-Bravo (Barcelone, 1941) est un peintre, graveur, sculpteur et caricaturiste catalan. Formé à l'école des Beaux-Arts de Barcelone, à l'âge de vingt-cinq ans, il débute sa carrière à la galerie Gaspar, où il expose régulièrement jusqu'à la fin des années soixante-dix. En 1968, il commence sa collaboration artistique avec Rafael Bartolozzi, avec qui il crée des œuvres et des actions pertinentes pour son époque, telles que les peintures murales de l'usine Tipel de Parets (1969), l'exposition Mides Universals (Saló del Tinell, 1979) ou la représentation dans le pavillon espagnol de la Biennale de Venise (1980). Dans les années 80, déjà seul, il s'installe à Cadaqués, expose régulièrement à la galerie Lanfranco Bombelli et noue des relations avec la communauté artistique internationale de la ville, comme Richard Hamilton, Dieter Roth ou John Cage. En 1989 une grande exposition anthologique a lieu au Palau Robert à Barcelone et au Paço Imperial à Rio de Janeiro (Brésil). Dans les années 90, il s'installe à Vallvidrera et commence sa relation professionnelle avec la galerie Franklin Bowles à New York et San Francisco, avec laquelle il a réalisé plus de quinze expositions. Depuis 2010, il est également représenté en galerie en Chine et en Russie. En 2009, il ouvre la fondation Arranz-Bravo de l'Hospitalet, dédiée à la promotion de son œuvre et de l'art émergent.

Ils peuvent vous
intéresser
...

Baner BonArt 817x68 Agenda Girona Cultura