banner-elscatala-817x88px
LOGO BIENNAL 2022_Mesa de trabajo 1Baner_Viladot_Bonart_360x356

Amoureux des installations, depuis ses débuts dans les années 70, Antoni Federico a fait de son atelier de l'Estrada un véritable laboratoire de recherche. A partir de là, et avec un dévouement exclusif, il crée des objets artistiques qui lui servent d'outil pour comprendre un peu mieux ce que signifie "être humain" et cela implique de se lancer dans l'aventure d'essayer de faire avancer la connaissance du monde, ses lois , sa nature ultime.

Convaincu que le véritable travail de l'artiste consiste à explorer l'inconnu et à tenter de représenter l'ineffable, Federico nous surprend avec des artefacts difficiles à classer. Ce sont des constructions qui agissent comme des allégories de thèmes universels qui, depuis les origines de l'humanité, ont été abordés d'abord par la mythologie et la religion, puis par la science et la philosophie et aussi par l'art.

D'une approche esthétique très personnelle, cet artiste conçoit chaque exposition comme une authentique occupation de l'espace, comme une transformation de la pièce, dans le but d'ébranler le spectateur, de l'impacter du point de vue sensoriel et intellectuel, de susciter des interrogations et provoquer des émotions.

A cette occasion, l'église de l'ancien couvent de Sant Agustí de Castelló d'Empúries agit comme un réceptacle imbattable pour une grande construction conçue comme un portail à franchir et qui comprend un répertoire très étendu de ressources matérielles et linguistiques qui préside à la travail d'Antoni Federico.

Peinture sur bois, terre cuite, méthacrylate, métal et papier se mêlent et coexistent dans un portail aux dimensions monumentales qui nous invite à franchir le seuil du langage artistique conventionnel et à pénétrer dans un univers à mi-chemin de la physique quantique et de la géométrie sacrée.

L'installation centrale s'accompagne d'une sélection très exigeante de pièces qui occupent les chapelles latérales et nous choquent et parfois nous déconcertent. Avec un sens de la scénographie extraordinaire, "Crossing the Threshold" montre que dans le choix de chaque pièce et dans sa distribution dans l'espace occupé il y a une volonté d'appréhender l'exposition comme un projet global.

Tout cela est un excellent exemple de la façon dont le dialogue entre l'art contemporain et les espaces patrimoniaux ancestraux devient une expérience artistique unique, hautement significative et, dans ce cas, incontournable.

Ils peuvent vous
intéresser
...

thumbnail_Xarxes_Fons_d'Art_Banner_2022