Banner-Camara-domestica-1280x150px_v1-cat-1

Concours

Quatorzième édition du Sismographe d'Olot, un festival axé sur le mouvement et le paysage

Quatorzième édition du Sismographe d'Olot, un festival axé sur le mouvement et le paysage
bonart olot - 04/03/22

La quatorzième édition du Sismographe d'Olot se tiendra en avril et marquera le chemin de la transformation vers un nouveau modèle de festival axé sur le mouvement et le paysage. Du 7 au 10 avril, le Sismographe vivra ses jours forts avec des propositions qui inonderont la ville des différentes disciplines du mouvement.

Au total, vous pourrez voir une trentaine de propositions d'arts vivants qui exposeront le corps en dialogue avec la ville et son environnement unique. Sous la devise « le festival qui détecte le mouvement du corps et de la planète », le Sismographe est désormais un festival situé et conscient, au regard plus global, plus durable et fait pour la ville.

Le Sismographe 2022 vise à répondre à trois objectifs à partir desquels se construit et se conçoit la programmation du festival : les défis sociaux, le défi environnemental et le défi relationnel. Le programme invitera le public à découvrir et à se laisser emporter, avec des propositions plus internationales et plus de sites que jamais dans des environnements tels que le volcan Montsacopa, les Tossols, la Plaça de Braus, le stade d'athlétisme ou les Fonts de Sant Roc, d'autres.

[fichier19824]

Avec ces trois défis comme horizon, le Sismographe présente une journée le samedi 2 avril où vous pourrez voir les spectacles Migrare de la Cia. Strawberry, où quatre interprètes féminines nous montreront la crudité de l'exil à travers la danse et le cirque ; la performance solo d'Ada Vilaró, SOS, qui abordera l'urgence climatique ; et Insecta Dance Music, du duo de musique électronique et poésie Jansky, qui présentera un concert de réalité sonore augmentée basé sur le son des insectes.

Cette édition met en lumière le poids de la programmation internationale. Par exemple avec City Horses, réalisé par les artistes suédoises Anna Källblad et Helena Byström, et coproduit avec douze festivals européens via le programme Big Pulse Dance Alliance. Douze interprètes féminines ont été choisies par appel public pour simuler un troupeau de juments en liberté se promenant dans la ville. Ou avec Bark, de la compagnie Acting for Climate, qui viendra de Norvège à Olot en transports en commun et à vélo pour présenter un spectacle de danse aérienne et de cirque où les arbres seront de la partie. Une collaboration du festival avec le projet européen Perform Europe.

Cette présence de l'environnement naturel est très pertinente dans le nouveau sismographe. Comme le nouveau vert corporatif du festival, cette couleur est transférée au programme avec des propositions qui intègrent l'environnement représentatif d'Olot. Comme Nebula, de la Brésilienne d'origine brésilienne Vania Vaneau, qui abordera la relation homme-nature dans un contexte post-apocalyptique depuis le cratère du volcan Montsacopa, ou Gratte Ciel, de la compagnie française Rozéo qui présentera un spectacle de contemplation sur de délicats poteaux métalliques du stade d'athlétisme.

La durabilité et, par extension, la nature et les êtres vivants qui l'habitent, sont les protagonistes de différentes propositions, telles que les vers dans les explorations Mass-Bloom, le Danish Recoil Performance Group, ou les bactéries et les champignons dans Paramecis and Meteorites, par Xesca Salvà & Marc Villanueva.

Quatorzième édition du Sismographe d'Olot, un festival axé sur le mouvement et le paysage

Le Sismographe 2022 nous invite à nous interroger et à réfléchir sur notre identité et notre société. Dans cette lignée, seront créés le solo de danse intimiste Panorama de Raquel Gualtero et Runa d'Amer Kabbani, une pièce d'autofiction de cirque contemporain qui interroge l'absurdité des frontières territoriales et des conflits humains dans un dialogue avec les objets (rune), le corps et le son. Ils jouent aussi avec les objets d'Angel Duran dans Papillon (un cocon lumineux puissant) et la compagnie franco-canadienne Un loup pour l'homme à cuir (harnais équestres en cuir). Parmi les autres propositions à fort contenu social, on retrouve Nest, de Marie Gyselbrecht, membre de la compagnie Peeping Tom qui présentera une performance sur les sans-abri.

Gardant son essence, le Sismographe retrouve une fois de plus le rendez-vous du dimanche matin au Parc Nou, l'une des activités les plus emblématiques et populaires du festival, qui adopte cette année le nom de Parc Nou en Moviment. Six compagnies se produiront : Cia. Silvia Batet, Colectivo Lamajara, Ivona, Fran Sieira, Elvi Balboa, ainsi que les juments de City Horses.

Au-delà de cette première quinzaine d'avril, le Sismographe programmera différents spectacles tout au long du mois et présentera Rojos de la Miquel Barcelona Company le 14 avril ; Shalott de la Shalott Company, à l'occasion de la Saint-Georges ; et le familier Imperfect de La Baldufa & Sol Picó au Teatre Principal d'Olot, le 24 avril. En guise de colophon final, et également au Teatre Principal, le Sismographe clôturera sa quatorzième édition avec Très très légèrement de la majorquine Eulàlia Bergadà le 29 avril, coïncidant avec la Journée de la danse.

SS_Bonart-180x180-Onlineinclassificables

Ils peuvent vous
intéresser
...

0224-banner-bonart-MetgeRural-1280x107px