download

Des expositions

Le Musée de l'Université de Navarre présente « Florilegium » de Joan Fontcuberta

Joan Fontcuberta revient au MUN après avoir exposé « Camouflages » en 2016

Le Musée de l'Université de Navarre présente « Florilegium » de Joan Fontcuberta
bonart pampelune - 18/03/24

Le Musée de l'Université de Navarre présente, le 20 mars, la dernière création du photographe Joan Fontcuberta, Florilegium. Le même jour, le 20 mars à 19h. une masterclass de l'artiste aura lieu, avec entrée gratuite sur retrait de l'invitation.

Plus tard, à 20 heures, aura lieu le vernissage de l'exposition, qui sera présente sur les murs du MUN jusqu'en juin prochain. L’artiste a utilisé l’intelligence artificielle pour créer une flore imaginaire fascinante qui évolue entre réalité et fiction. Selon les mots du directeur artistique du MUN, Valentín Vallhonrat, "il traite de questions qui affectent la nature, l'apparence et l'image des êtres et des choses sensibles".

Florilegium s'inspire des gravures et des dessins de la flore latino-américaine du XIXe siècle, provenant de la collection du Musée de l'Université de Navarre. Dès le siècle des Lumières, naît en Europe le désir de découvrir de nouvelles civilisations, ce qui donne lieu à des expéditions comptant dans leurs rangs des scientifiques et des illustrateurs. De la tâche d'observation de la végétation sont nés les carnets de croquis et les volumes d'expéditions et de trésors. Fontcuberta part de ces œuvres pour générer ses propres espèces, qui portent également les noms de son invention, comme Levenfelda Augusta, en hommage au directeur artistique du MUN, Rafael Levenfeld, décédé en novembre dernier. L'artiste dialogue ainsi avec l'exposition Una terra promesa. Du siècle des lumières à la naissance de la photographie, à visiter au Musée de l'Université de Navarre jusqu'en août prochain.

Joan Fontcuberta (Barcelone, ​​​​1955) a réalisé de nombreux projets avec le monde végétal comme protagoniste, comme la série Herbarium (1982-85). Quatre décennies plus tard, il refait cette série et propose de nouvelles espèces imaginaires. Alors que dans le premier ouvrage il parodiait les photographies de spécimens botaniques prises par l'Allemand Karl Blossfeldt, aujourd'hui dans Florilegium il remplace le collage d'objets et la photographie conventionnelle qu'il utilisait alors par les nouveaux outils de visualisation algorithmique, utilisant des mécanismes d'Intelligence Artificielle (IA ).

banner-oro-180x180-geneBanner-Consuelo-Kanaga-180x180px_v1-cat-1

Ils peuvent vous
intéresser
...

0324-banner-bonart-Racisme-1280x107px