banners-CAT-04-1280x150

Nouvelles

Mercè commence l'année avec de nouvelles propositions culturelles et de formation

Mercè commence l'année avec de nouvelles propositions culturelles et de formation
bonart gérone - 17/01/23

Le Centre Culturel La Mercè commence l'année avec de nouvelles propositions culturelles et de formation. L'École municipale d'art (EMA) commence la saison des expositions avec la célébration du 60e anniversaire de la naissance du peintre de Gérone Pep Camps et rejoint la vaste rétrospective qui lui est consacrée dans quatre espaces de la ville : la Casa de Cultura, la Fita Fondation, le Centre Culturel La Mercè et la Casa Masó. L'exposition, qui peut être visitée à La Mercè du 19 janvier au 10 mars, s'intitule "Préludes" et passe en revue une série d'œuvres de l'artiste où l'on peut apprécier l'influence de ses voyages, qui lui ont servi à former un élément vital position et de construire sa singularité artistique. Il s'agit d'une exposition qui a la collaboration du Musée d'Art de Gérone et de la Diputació de Girona, qui ont prêté deux œuvres pour l'exposition. L'inauguration aura lieu le jeudi 19 janvier à 19 h. Le 16 février, à 18 h, l'artiste offrira une master class.

"La culture est un élément clé pour favoriser une citoyenneté critique, active et cohésive. Cet objectif dépend de la capacité d'apporter la culture à tous et partout, en la rapprochant des groupes moins consommateurs de culture et en la rendant accessible à tous », assure l'adjoint au maire et conseiller à la culture, Quim Ayats, qui remarque que « je suis très fier que le Centre Culturel Mercè remplisse tous ces objectifs, d'une Gérone qui offre une culture accessible et de qualité".

Une autre année, La Mercè accueille le festival d'art indépendant Pepe Sales. Parmi les activités qu'il accueillera, l'exposition collective Subconscient se démarque. Alice au pays de la vue Milena Rodríguez Gutiérrez, qui peut être visitée dans les espaces du cloître et dans la salle Pati du 21 janvier au 8 février. L'inauguration aura lieu le 21 février, à 20 h, lors de la cérémonie d'ouverture du festival, qui mettra en vedette la performance La condesa sangrienta . La présentation de l'événement sera réalisée par le journaliste Xavier Mas de Xaxàs. L'édition de cette année du festival est dédiée à la poétesse Alejandra Pizarnik à l'occasion du 50e anniversaire de sa mort.

A noter également l'exposition organisée par les Amis du Musée d'Art de Gérone consacrée au peintre géronais Ricard Renart Castells (Gérone, 1952 - 2013) et qui peut être vue dans la salle Pati du 3 au 31 mars.

L'exposition collective L'altre ubic arrivera également à La Mercè. Migrations du corps fragmenté, organisée par Mercè Alsina, produite par le Festival panoramique de Granollers 2020 et promue par Roca Umbert Fàbrica de les Arts et la Mairie de Granollers. L'exposition fait partie du programme d'expositions itinérantes du Département de la Culture de la Generalitat de Catalunya. Les artistes Teemu Mäki, Mar C. Llop, Mengwen Cao, Isa Fontbona, Francesca Steele, Itziar Okariz et Ricardo Muñoz, soulèvent des questions sur l'identité en relation avec l'apparence physique, l'orientation sexuelle, le genre et les attitudes sociales, ainsi que les doutes existentiels que nous affronter au quotidien.

Une fois de plus, le Festival Mirades, un concours de photographie bisannuel, montrera les photographies gagnantes de l'appel à projets public ouvert l'automne dernier dans le cloître de La Mercè. Par cette initiative, le festival vise à diffuser et à exposer le travail d'artistes émergents et à donner l'opportunité à plusieurs photographes d'exposer leurs créations.

Dans la continuité de la programmation de l'EMA, le projet artistique Sculptures dans le cloître présentera aux visiteurs le travail de deux artistes. Dans un premier temps, du 16 janvier au 6 mars, Blanca del Olmo présentera la sculpture VR vs. AR , modélisé avec de la pâte à modeler et de l'argile, conçu avec la réalité virtuelle et l'impression 3D, et à voir complet avec la réalité augmentée (depuis un mobile ou une tablette). En lien avec la sculpture, l'artiste animera une master class le 24 janvier, à 18h. Le sculpteur Alexander Yancee prendra la relève, qui exposera The Whole and the Parts , une œuvre créée en collaboration avec Maria Nieto. La sculpture peut être vue entre le 13 mars et le 8 mai et comportera également une classe de maître le 21 mars à 18 h.

La programmation hivernale de l'EMA sera complétée par les œuvres murales du panel Propi Art, destinées à donner de la visibilité et à exposer le travail des élèves et ex-élèves de l'école. Du 3 février au 24 mars, Eva Ramos présentera son travail Selva , et du 31 mars au 26 mai ce sera au tour de Valentina Kalaydjian avec A taula .

En ce qui concerne la programmation de l'École municipale des sciences humaines, l'équipement a commencé son activité avec une nouvelle édition du Trias Club pour la lecture d'essais, organisée conjointement avec la Chaire Ferrater Mora de pensée contemporaine de l'Université de Gérone La lecture choisie est Fronteres, de Vicent Partal. Les séances auront lieu les 10 janvier, 14 février et 7 mars.

Au sein de l'offre proposée, se distingue la nouvelle édition convertie du cycle "Musique et philosophie", qui, comme ses prédécesseurs "Littérature et philosophie" et "Art et philosophie", réfléchira sur 6 compositeurs de différentes époques et les grands défis philosophes qui relèvent certaines de ses œuvres. La série est composée de six sessions réparties entre le Centre Culturel La Mercè (13, 20 et 27 février, à 19h30) et la Maison de la Culture (6, 13 et 20 mars, à 19h30), et est coordonnée par Maria Carme Pardo Salgado, professeur d'histoire de la musique à l'Université de Gérone. Il aura la participation d'Anna Bofill, Francisco Jarauta, Rubén López Cano, David Picó, Magda Polo et Joaquim Rabaseda i Matas

Le programme se poursuivra avec le cycle "Bòlit. Pensée", en collaboration avec Bòlit. Centre d'Art Contemporani de Girona, qui arrivera avec deux nouvelles activités de réflexion. Le premier aura lieu le 1er mars, à 18h30, avec "Le poids d'un corps", un dialogue entre Begoña Méndez et Victòria Szpunberg. Puis, le 31 mars, à 18h, aura lieu l'atelier "POV" et la conférence performative, avec Núria Guiu, Prix National de la Culture 2022.

La Salle d'écriture entamera également prochainement le second semestre de l'année académique 2022-2023 avec les modules 2 et 4, et deux monographies. Tous les mardis, du 19 janvier au 9 février, de 18h à 20h, le professeur Assum Guardiola enseignera le cours "Qui, comment et pourquoi. Comment créer des personnages fictifs » ; tandis que Rafael Vallbona réalisera le cours "La maison des classiques noirs et policiers", sur les romans noirs.

Outre la programmation propre du centre, La Mercè accueillera également d'autres propositions culturelles. Met en lumière la rencontre de l'industrie et des créateurs du NEU Festival ! A partir du 27 janvier ; les premiers concerts de Freedom. Keith Lamar & Albert Marquès, Momi Maiga et Jack Jack Broadbent, qui aura lieu les 1er février, 10 mars et 26 mars dans le cadre des activités Black Music Festival et Folkestoltes, du 3 au 5 mars. L'Auditori de La Mercè deviendra également une salle du Théâtre Municipal avec le programme de quatre spectacles : Hermafrodites a cavall ou La rebellió del desig , du collectif Que No Salga de Aquí, le 9 février ; le spectacle pour enfants La casa mes petita , de la compagnie Campi qui pugi, le 12 février ; Hoy puede ser mi gran noche de Teatro en Vilo, le 17 février, et La Reina del Arga , d'Estefanía de Paz Asín.

BANNERS BONART_180x180JP_Bonart-180x180-Online_

Ils peuvent vous
intéresser
...

Bonart_banner-1280x150_FONS-AVUI-90