Bonart_banner-1280x150_FONS-AVUI-90

Concours

Rosalia Banet i Masa, Ariadna Parreu et Pau Magrané lauréats de la 5ème Biennale Gastronomique d'Art Contemporain

Rosalia Banet i Masa, Ariadna Parreu et Pau Magrané lauréats de la 5ème Biennale Gastronomique d'Art Contemporain
bonart cambrils - 29/11/22

Rosalia Banet i Masa, Ariadna Parreu et Pau Magrané ont été les lauréats de la cinquième Biennale d'Art Gastronomique Contemporain de Cambrils 2022, qui s'est tenue ce dimanche 28 novembre dernier dans la salle de réunion de la Mairie de Cambrils.

Le jury était composé de Vicent Fibla, directeur du Mèdol-Centre d'Arts Contemporànies de Tarragone ; Ingrid Guardiola, directrice du Bòlit-Centre d'Art Contemporani de Gérone ; Pilar Bonet, critique d'art, conservatrice et professeure à l'Université de Barcelone ; Álvar Calvet, artiste enseignant et lauréat de la 4ème Biennale d'Art Gastronomique Contemporain de Cambrils et Alexandra Planas, curatrice indépendante et membre de la revue Bonart.

Le premier prix - d'une valeur de 6 000 euros - a été décerné à Rosalia Banet pour l'œuvre intitulée Altares i ofrendas 1 : Exceso, qui a été choisie pour l'originalité de la façon dont l'artiste expose un système digestif transformé en symbole d'un empire dominé par la gourmandise ; Approfondissement et étude par Banet du sujet de la séduction visuelle de certains aliments qui selon elle "sont très attractifs pour notre sens de la vue" et de la manière dont l'artiste réfléchit sur la manière d'être dans le monde des êtres humains et la façon dont la nourriture affecte notre corps et notre planète.

[fichier6d14d]

Dans le travail de Banet, une analyse et une critique du système actuel sont faites dans un but pédagogique, créant de nouveaux récits sociaux pour aborder le changement dans un modèle plus durable que l'actuel basé sur une consommation excessive. Rosalia Banet est titulaire d'un doctorat en beaux-arts de l'Université de Vigo et a organisé des expositions dans toute la Catalogne, l'Espagne et le monde, ainsi que reçu diverses bourses et prix.

En revanche, le deuxième prix de la Biennale (accessible depuis le concours), doté de 3 000 euros, a été décerné à l'œuvre intitulée Pols Taca du Collectif Taca, mesurant 35 x 25 x 45 cm. Le jury a décidé de décerner ce prix pour la présentation d'un projet très futuriste et innovant puisque les artistes ont utilisé la technologie 3D pour imprimer ce qu'ils appellent Le Fruit du Futur.

Le design, l'histoire et l'ingéniosité avec laquelle les artistes présentent "ce fruit du futur" et le comparent et l'opposent aux fruits traditionnels nous font réfléchir à la façon dont nous apprécions lorsque nous ingérons des fruits traditionnels avec Soylent , qui est la nourriture de l'avenir et qui se consomme de manière froide, robotique et sans goût, c'est-à-dire qu'il se consomme télématiquement.

Rosalia Banet i Masa, Ariadna Parreu et Pau Magrané lauréats de la 5ème Biennale Gastronomique d'Art Contemporain

Il convient également de souligner la mise en scène et l'assemblage du projet lauréat qui est "une nature morte" (Soylent, agar-agar et produits vegan) à travers une plaque en aluminium et un bras pour supporter les plans des écrans

Pau Magrané est professeur de graphisme 3D à l'Ecole d'Art Industriel et titulaire d'un diplôme en Multimédia de l'UOC. Alors qu'Ariadna est titulaire d'un diplôme en beaux-arts et d'un master en productions et recherches artistiques de l'Université de Barcelone et d'un doctorat en art et design de l'Escola Eina de Barcelona. Cela a été suivi par l'ouverture de la 5e exposition biennale dans la Sala Àgora de la mairie avec la performance du duo de violoncelles formé par Àngela Guillen et Guillem Vallvé.

Prix de photographie, de poésie et de narration maritime

La cérémonie de remise des prix a été le point de départ de la Fête de l'Immaculée Conception à Cambrils. Outre les prix de la Biennale, les prix de la photographie, de la poésie et du récit maritime ont également été décernés.

Dans la section Photographie, qui célèbre cette année sa 31e édition, la gagnante est Pandula Bandara, du Sri Lanka. Le prix a été décerné par le Cambrils Photography Group. Il faut dire qu'avant la remise des prix, l'exposition des photographies sélectionnées a été inaugurée dans la salle Àmbits du Centre culturel de la municipalité.

En ce qui concerne le 11e Prix de poésie Vila de Cambrils, le jury a sélectionné Jordi Ginesta Portet de Centelles comme lauréat pour l'œuvre Cartographies et Anna Molina Casado de Castellet i la Gornal, avec accesit, pour l'œuvre Avec l'âme exposée.

Enfin, le prix du récit maritime Josep Lluís Savall a été déclaré vide étant donné que le jury a estimé que les œuvres présentées ne répondaient pas à la qualité requise.

Escenari_prodigios_Bonart_180x180 pxBaner-generic-180x180_

Ils peuvent vous
intéresser
...

GC_Banner_TotArreu_Bonart_817x88