banner_aire_bonart_horitzontal

Des expositions

"Jazz et cinéma: histoire d'amour" à la Maison de la Culture de la Diputació de Girona

"Jazz et cinéma: histoire d'amour" à la Maison de la Culture de la Diputació de Girona
bonart gérone - 27/11/22

La Maison de la Culture de la Diputació de Girona présente, du 25 novembre au 23 décembre, l'exposition Jazz et cinéma : histoire d'amour, qui passe en revue la relation historique entre ces deux expressions artistiques si représentatives du XXe siècle et de ce qui s'est passé du 21e siècle L'exposition est organisée par le vulgarisateur et critique de jazz Jaume Tauler, et restera ouverte jusqu'au 23 décembre pour continuer à voyager à travers différentes villes des régions de Gérone.

L'exposition comprend du matériel graphique tel que des photographies, des affiches originales, des programmes et des magazines de cinéma où le jazz est le protagoniste, ainsi que les premières éditions des disques des bandes sonores les plus réussies. A travers ce matériau, nous voulons faire le tour des différents aspects de la relation entre l'image et la musique, de la relation entre le cinéma et le jazz.

L'exposition raconte le parcours de deux disciplines qui sont nées à peu près en même temps, durant les années du tournant du XIXe au XXe siècle, et qui ont suivi des vies parallèles aux nombreux points de contact, qui sont ceux qu'elles expliquent dans l'exposition.

Pendant les années du cinéma muet, les projections étaient accompagnées de musique live, généralement interprétée par un pianiste. La musique à la mode à cette époque et la plus populaire était le jazz. Ce n'est pas un hasard, en ce sens, si le cinéma sonore a commencé précisément avec un film musical intitulé The Jazz Singer ("La chanteuse de jazz"). A partir de ce moment, la relation entre le cinéma et le jazz est constante, une véritable histoire d'amour. Le jazz a fourni de nombreuses bandes sonores de films, mais il a également été le cadre de l'action narrative de nombreuses histoires. Les stars du jazz ont rempli l'écran et signé de belles compositions.

Une relation qui peut être expliquée à partir des éléments recueillis dans l'exposition, divisés en différents domaines, parmi lesquels il convient de souligner celui consacré à la figure du réalisateur Juli Coll Claramunt, né à Camprodon en 1919. Coll a travaillé avec le compositeur Xavier Montsalvatge dans ses premières œuvres, et il est considéré comme l'introducteur du jazz dans notre cinéma, puisqu'en 1958, dans le film Un vaso de whisky, il a confié le thème central à Josep Solà, musicien né à Mollet del Vallès avec une style plus populaire que celui de Montsalvatge.

L'exposition est dédiée à la mémoire de Ramon Garriga et Pere Colomer, deux personnes qui ont vécu le jazz avec intensité et qui l'ont fait toucher de nombreuses personnes, chacun à leur manière, avec une vocation à faire passer le message. Tous deux sont décédés en septembre 2021, nous laissant un héritage précieux pour les générations futures.
La cérémonie d'ouverture se terminera par un petit concert des élèves de musique moderne du Conservatoire de musique Isaac Albéniz de la Diputació de Girona : Elisenda Post, piano ; Bernat Batrons, trompette ; Joan Gañan, batterie, et Luis González, clavier.

GC_Banner_TotArreu_Bonart_180x180thumbnail_arranzbravo. general 04-2014

Ils peuvent vous
intéresser
...

Banner-Consuelo-Kanaga-1280x150px_v1-cat-1