FCC-Segell-banner4
L'Association des artisans potiers de Quart a averti de la fermeture du musée de Quart en avril

L'Association des artisans potiers de Quart a averti de la fermeture du musée de Quart en avril

thumbnail_arranzbravo. general 04-2014Baner_OscarTusquets_Bonart_360x356_v2

L' Associació de Terrassers Artesans de Quart est une organisation qui regroupe la corporation professionnelle du secteur et est l'une des organisations les plus actives de la commune. En fait, c'est ce qui soutient actuellement - et depuis de nombreuses années - la dimension culturelle de la population, outre subir la fermeture de facto du musée et l'abus systématique d'un "gouvernement" local qui nie la fermeture de l'équipement, malgré les preuves. Eh bien, la Quart Pottery Association a envoyé une lettre ouverte en avril dans laquelle elle résumait de manière parfaitement compréhensible ce qui se passe dans cette installation. Différentes sources consultées par Bonart ont rectifié cette lettre qui met en lumière, outre la négligence et l'insouciance, les mensonges systématiques d'un conseil qui prône ce qu'il ne fait, ni ne croit et qui, pire encore, fait preuve d'un manque de sensibilité humaniste et culturelle alarmant. Un phénomène qui arrive malheureusement trop souvent dans différentes populations du pays. Des cas comme celui de la Fondation Coromines à Sant Pol de Mar, entre autres, commencent à se répéter trop souvent. L'Associació de Ceramistes de Catalunya a également été déçue par la réponse municipale après avoir collaboré avec elle depuis 2018. L'un de ses membres, qui souhaite rester anonyme, a commenté : "Sur les 10 expositions de céramique contemporaine que nous avons organisées avec l'ancien directeur, la le maire de la ville n'est jamais venu, et il n'a pas montré le moindre intérêt." En dehors de tous ces événements, le licenciement abusif de son directeur Joan Vicens Tarré est toujours en suspens. De plus, le conseil vient de publier un communiqué dans lequel il est clair que je ne les ai pas contactés depuis deux ans, alors qu'en 2020, suite à l'actualité d'El Punt, j'ai pu m'entretenir longuement au téléphone avec le conseiller de culture, un contact que le propriétaire de Can Marcó m'a fourni à l'époque. Le résultat est une chaîne de non-sens, de non-sens et de sophismes afin de justifier ce qui ne peut pas être justifié. De plus, les activités qu'ils disent avoir générées dans le communiqué pour dynamiser le secteur culturel et potier font rougir les plus néophytes du secteur. C'est gênant.

Nous reproduisons intégralement la lettre que l'Association a adressée au conseil de Quart le 7 avril 2022 :

Lettre ouverte aux membres du gouvernement du conseil municipal de Quart.

Face à l'accumulation des faits que nous avons vécus ces deux dernières années, dès l'Association des Artisans Potiers de Quart, réunie en conseil d'administration le 04/07/2022, nous sommes d'accord sur la nécessité d'adresser ce document à l'ensemble et dans son intégralité des différents conseillers de l'administration municipale.
Comme il a été publié sur le portail de la Mairie le 13/10/2020 dernier dans la présentation de la marque "Quart, terra que inspira", il "entend présider aux références de notre commune dans ses actes et dans ses écrits, puisque nous voulons que le nom de notre ville, historiquement lié à la terre et à la boue, préside de manière incontestable, et en même temps inspire nos villageois à s'identifier à elle et ainsi pouvoir avoir une fondation solide projection vers l'avenir". Ce sont les mots du conseil municipal.

Depuis l'association, nous avons déployé des efforts et des moyens dédiés pour défendre et collaborer avec la Mairie afin que la ville de Quart entretienne ce patrimoine potier, et ne disparaisse pas avec les derniers potiers. Après plusieurs mois de différentes réunions avec des techniciens, des conseillers et le maire, des mois au cours desquels nous avons agi avec patience et collaboration et avec la conviction et la confiance que les engagements que le conseiller pour la promotion économique et le maire nous ont transmis seraient vrais , nous devons exprimer notre préoccupation par écrit. Une inquiétude qui grandit chaque jour en raison du risque réel de dégradation du patrimoine culturel de Quart.

Nous appelons à éveiller la conscience et la conscience culturelle de ceux qui ont leur responsabilité entre leurs mains. Nous appelons en même temps que nous dénonçons ces faits :

● Nous dénonçons la manière dont s'effectuent la gestion et l'organisation des activités au Museu de la Terrissa de Quart, considérant qu'il s'éloigne de plus en plus de la philosophie pour laquelle il a été créé : un lieu à vocation culturelle, où des objets relatives au monde de l'art, du patrimoine et de la culture sont conservées et exposées.

● Nous dénonçons la distance entre « dire et faire », ou le non-respect des engagements pris par la Mairie auprès de l'Association. mots vides

● Nous dénonçons le manque absolu de sensibilité et de négligence envers la protection et l'entretien du patrimoine culturel, propriété du village et donné par les habitants du village, exposé à l'intérieur du bâtiment du Museu de la Terrissa. Aimer et protéger la culture et l'histoire d'un peuple devrait être une obligation pour les responsables de sa gestion, et non une option.

● Nous dénonçons l'indifférence et le manque de volonté à redynamiser les activités culturelles de qualité dans la commune, ainsi que la perte des subventions qui apporteraient une solution à la redynamisation de ces activités.

Prenons les faits suivants comme exemple :

1- Le conseil municipal de Quart, représenté par son conseiller à la promotion économique et son maire, n'a pas tenu parole que l'Association des Potiers participerait à la prise de décision des activités et projets à mener au Musée de la Terrissa

2- la Mairie a laissé de côté la revitalisation du Musée de la Terre Cuite, aucune exposition, causerie, présentation ou toute autre activité liée à la faïence, à la céramique ou à la diffusion de l'histoire ne sont organisées de notre commune ou en général la promotion d'une culture de qualité. Aucun investissement dans la promotion et le prestige du patrimoine culturel de notre ville.

3- Nous sommes particulièrement préoccupés par le manque d'intérêt et l'indifférence de la mairie à n'avoir aucun contact avec Artesania de Catalunya. Ils ont été informés par l'association et priés de les contacter comme nous l'avions fait. Artesania dispose d'une ligne directe de subventions aux mairies pour la revitalisation du musée, ces subventions couvrant l'intégralité du coût du personnel nécessaire au maintien de l'ouverture du musée. Il existe une option subventionnée pour maintenir l'établissement ouvert, et cela ne génère pas de problème de ressources financières.

4- La demande de participation à des projets présentés par l'Association liés à l'Art, tels que Art & Gavarres, avec un coût minime pour la Mairie, n'est pas acceptée

5- La demande de participation aux projets présentés par l'Association concernant les cours d'argile dans les écoles n'est pas prise en compte et même pas répondue, même si elle n'entraîne pratiquement aucun coût pour la Mairie

6- La demande de participation à des projets présentés par l'Association liés à l'échange culturel avec des potiers de Finlande n'est pas suivie ni même répondue.

7- Dans la salle d'exposition, des activités ludiques sont réalisées avec des créatures où elles peuvent entrer et sortir en glissant, sans aucune sorte de protection ou de barrière pour le reste des pièces exposées, beaucoup d'entre elles à côté des zones de marche

8- Les propositions de collaboration qui nous viennent de la Mairie semblent être de l'improvisation constante, faites à la hâte ou sans aucune planification préalable, avec peu de possibilité de marge même pour les programmer. On perçoit un résultat de très faible contenu culturel et face à des visages « en galerie » et pas vraiment pour valoriser ou responsabiliser ses protagonistes.

9- Nous n'avons pas été informés de l'évolution du projet des oeuvres du Musée, malgré le fait qu'il s'agissait d'un des engagements spécifiques qui nous a été transféré au moment où tous les associés et familles de potiers nous ont transmis notre souci que, en raison de l'ignorance ou du manque de connaissances de ceux qui l'exécutent, une bête a été faite dans ce bâtiment.

10- Et enfin, comme exemple du grand besoin de culturaliser Quart, ou de sa grande déculturalisation, vous pouvez voir une salle d'exposition du Musée utilisée comme salle de sport avec des cours d'autodéfense, des activités dynamiques et d'impact, sans même enlever de la salle les fragiles pièces centenaires qui font partie de la collection du musée - dont beaucoup ont été cédées par des familles de potiers -, sans aucun respect pour la mémoire de nos ancêtres, dans la culture, les traditions et les modes de vie de la ville de Quart.

Nous traduisons, alors, notre manque de confiance dans les paroles, dans les actes, et dans les actions liées à la conservation du patrimoine culturel de la ville de Quart que la mairie nous transmet.

NOUS DEMANDONS, une prise de conscience de cette situation réelle, un changement de priorités et que la culture du peuple reçoive l'attention qu'elle mérite. Tant que cela ne se produit pas, de l'Association, nous considérons que tout effort dans de nouvelles collaborations est une perte d'énergie inutile dans le temps et le dévouement des associés, et nous nous concentrerons sur la revitalisation des activités organisées par l'association elle-même.

Plus d'informations : La Mairie de Quart ferme définitivement et sans préavis son musée phare

Ils peuvent vous
intéresser
...

BONART-817x68-Cervells