banner-elscatala-817x88px
Hommage à Picasso et Guillem Viladot dans Espais Volart de la Fundació Vila Casas

Des expositions

Hommage à Picasso et Guillem Viladot dans Espais Volart de la Fundació Vila Casas

Eude, genericbanner-elscatala-180x180px

La Fondation Vila Casas a présenté la nouvelle saison d'expositions à l'Espais Volart avec deux expositions : Hommage à Picasso. Vallauris, 1972 et Guillem Viladot, L'expérimentation incessante .

L'exposition Hommage à Picasso. Vallauris, 1972 montre une impressionnante collection de 400 tapis, récemment acquis par la Fondation Vila Casas et sur lesquels sont intervenus plus de 270 auteurs nationaux et internationaux à l'occasion des attaques contre le nom de Pablo Picasso lorsque l'artiste a accompli les années 90. Ces attaques ont encouragé des initiatives privées et souvent clandestines visant à discréditer l'artiste, comme le projet d'exposition promu par le galeriste Santiago Palet.

L'exposition a été organisée par Nadia Hernández Henche, qui a voulu récupérer la mémoire de ces attentats en mettant en lumière cette action unitaire, ainsi que les événements qui constituent un fragment de l'histoire de Picasso à Barcelone.

En 1971, avec le quatre-vingt-dixième anniversaire de Picasso, l'artiste jouit d'une grande visibilité sur la scène internationale et s'affirme comme un symbole de liberté pour les uns, de subversion et de personnification de l'antifranquisme pour les autres. De plus, certains considéraient la série Dream and Lie de Franco comme "une insulte à la plus haute autorité du pays". Pour cette raison, l'artiste a été la cible d'une série d'attaques de groupes d'extrême droite contre des librairies et des galeries d'art qui voulaient célébrer l'anniversaire de Picasso.

Certains des exemples les plus importants de ces attentats sont l'attaque d'un groupe d'extrême droite contre la galerie Theo à Madrid, l'incendie de la galerie Picasso Workshop à Barcelone, etc.

De son côté, le galeriste Santiago Palet a eu l'idée d'un hommage au peintre par des artistes plasticiens, musiciens, écrivains, personnalités du cinéma et du théâtre qui ont été invités à créer un tapis (morceau de coton à lacets) dédié à Picasso. . Un an plus tard, ces oeuvres sont exposées à Vallauris dans le cadre de la 1ère exposition. Rencontre Internationale d'Hommage à Picasso . Certains des auteurs des tapis sont Rafael Alberti, Joan Brossa, Alexander Calder, Pau Casals, Equipo Crónica, Sonia Delaunay, Juan Genovés, Hans Hartung, Wilfredo Lam, Joan Miró, Pablo Neruda et Antoni Tàpies, entre autres.

Selon Nadia Hernández, « la première tâche a été d'identifier ces tapis, ce qui n'a pas été une tâche facile. Au total, 280 créateurs nationaux et internationaux ont été recensés » et il a également souligné qu' « il faut mentionner ici la fonction essentielle de la collecte en tant qu'agent de préservation des objectifs et de leur mémoire. Il faut parler de deux collectionneurs : le premier propriétaire, Gianni Figueres, qui a acquis l'ensemble de tapis dans les années 80 pour le placer dans le nouvel hôtel qu'il construisait dans l'Empordà. Il en fit l'inventaire et en retrouva la mémoire. Après sa mort, l'hôtel fut vendu et les oeuvres entreposées. Antoni Vila Casas, conscient de cette situation, a repris la collection dans un effort qui a empêché sa dispersion et assuré sa conservation dans le cadre de la collection de la Fondation Vila Casas ».

Guillem Viladot, l'expérimentation incessante

A l'occasion de la célébration de l'année Viladot, la Fondation Vila Casas a organisé une deuxième exposition à l'Espais Volart intitulée Guillem Viladot, l'expérimentation incessante qui a été organisée par Pau Minguet et qui vise à récupérer la carrière de Guillem Viladot (1922- 1999).

Viladot était membre d'une lignée de pharmaciens à Agramunt, et combinait son métier de pharmacien avec une activité effrénée dans le domaine des lettres et des arts visuels. De la capitale de la Ribera de Sió, il a construit une vaste œuvre poétique, narrative et objective. Il est également associé au monde culturel catalan depuis les années cinquante, établissant des liens forts avec les personnages de l'époque. Dès la fin des années soixante, il crée, à partir d'Agramunt, Lo Pardal , une maison d'édition de poésie expérimentale et un musée du même nom avec toutes les œuvres qu'il réalise.

En 1980, il expose sa série la plus importante Iconographies d'usage et de loisirs à la Galerie Maeght de Barcelone.

L'exposition Espart Volart se compose d'une sélection de 116 œuvres qui sont présentées dans 10 espaces d'exposition. Ces rubriques permettent au public de se plonger dans l'univers de Viladot à travers diverses séries, thèmes, langages ou aspects qui permettent d'analyser leur production d'un point de vue collectif et qui aident à comprendre leur débordement de créativité. Pau Minguet a commenté qu '"il nous serait très difficile de trouver un sens chronologique dans l'œuvre de Viladot, d'essayer de découvrir les étapes, les constantes et les véritables préoccupations".

Quant au côté littéraire de l'artiste, l'exposition comprend une sélection de 16 publications qui accompagnent les différents domaines et sont complétées par des points sonores à partir desquels résonnent des fragments de livres récités par la compagnie Cassigalls de Juneda, qui a donné la parole à son créateur.

Concernant la scénographie de l'exposition, il propose une référence au poème concret Formes de vida , qui a également inspiré une réinterprétation formelle et conceptuelle dans le rôle de Riella d'Agramunt, où cinq pièces de grand volume deviennent le poème central de cet espace public qui intègre l'univers poétique et plastique de l'artiste.

Les espaces d'exposition qui composent cette exposition sont la ruralité, les pierres de rivière, le collage, l'iconographie des usages et des loisirs, le moi, les découpages, les objets musicaux et les peintures.

Ces deux expositions sont visitables jusqu'au 2 octobre 2022.

Ils peuvent vous
intéresser
...

817x68